-

Je n’aurais jamais assez d’une vie pour coudre….

Le nom de cet article peut être surprenant et pourtant, il est bien vrai ! Chaque fois que je traîne sur Pinterest, je découvre des nouvelles choses. Et la, comme toujours, ce nouveau truc s’ajoute à la loooongue liste des « Choses à apprendre et à tester »…

Autant dire que cette liste est non seulement longue mais aussi non exhaustive. Alors que je viens tout juste d’apprendre une des choses, je viens aussi d’en découvrir une autre et ainsi de suite… Cette liste s’ajoute à celle « Des patrons à tester ». Du coup j’en suis arrivée à la conclusion qu’une vie ne me suffira jamais pour coudre (et encore je ne vous ai pas parlé des projets et autre retouches qui attendent dans un carton complet qui me ferait presque culpabilisé quand je commence autre chose).

Cette liste ne s’arrête pas à la couture, ça serait trop facile : Non elle s’étend à tous les travaux d’aiguille. Et moi qui aime la broderie et les perles, ça n’aide pas beaucoup.

Bref, la voila

Liste des choses à apprendre et à tester

  • Le tailleur. C’est tout un art et j’aimerais me faire un joli tailleur un jour… avec de belles épaulettes, un bel entoilage et des points de chausson digne de ce nom. D’ailleurs à l’école de Mode et Couture de Mouvaux, on a le livre « L’art du tailleur » d’ESMOD et mon super-chef a travaillé dans un atelier de tailleur. Donc il faut vraiment que j’en profite !
  • La broderie traditionnelle. J’ai déjà testé quelques points avec quelques motifs simples mais j’aimerais aller plus loin.
  • Le crochet
  • Le tricot
  • La broderie de Lunéville. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est une broderie qu’on travaille « à l’envers » avec un crochet. Elle est beaucoup utilisé en haute couture, notamment pour la pose de perles. C’est un travail somptueux !
  • La broderie d’or. On y travaille des fils d’or et de la cannetille : un fil de métal enroulé. Cette broderie s’utilise beaucoup dans les habits royaux, militaire ou traditionnels.
  • La corseterie. Déjà apprise, notamment grâce à « Angel Sewing », une amie travaillant beaucoup les corsets, et au forum internet « Les fées tisseuses ». J’adore travailler les corsets depuis, je n’aurais jamais pensé que c’était si accessible !
  • Le patronage et le sur-mesure homme
  • Les sous-vêtements. Je me suis lancée il y a quelques années avec des culottes, puis j’ai tenté de l’homme avec des caleçons et des boxer. Très accessible, même aux débutants !
  • Patronner de la lingerie
  • Faire un soutien-gorge
  • La broderie au ruban
  • La dentelle aux fuseaux
  • Les broderies au ruban de Shibori. Le ruban de shibori est un ruban de soie teint à la main, donnant des effets de couleurs somptueux. La broderie de ce ruban est souvent accompagné de soutache et de perles, et est principalement utilisée pour des bijoux.
  • Le travail de plumes
  • Grader correctement un patron
  • Le point de croix. Technique déjà apprise en stage en 2014
  • L’incrustation de dentelle. J’ai déjà fait plusieurs incrustations de dentelle à la main, j’aimerais encore testé sur du sous-vêtement ou à la machine, mais globalement, je maîtrise !
  • Faire un costume d’époque

Si je m’écoutais j’apprendrais tout, tout de suite… Mais il faut bien du temps pour chaque chose, sans compter que chaque chose a un coût.

Mais je dois avouer que je serais bien fière si j’arrivais à faire toutes ces belles choses 😉

 

Enregistrer

Leave a reply

Your email address will not be published.